Actu

now browsing by category

 

Attention sujet fragile !!!

La fragilité est définie comme une diminution des capacités à « faire face ».

Après 75 ans , 25 à 35% des personnes sont fragiles.

Cet état est associé à un risque majoré de chutes, d’hospitalisation, de décompensation d’organes,d’
entrée en institution.
La fragilité s’installe progressivement.

Comment repérer cette fragilité pour limiter la perte d’autonomie ?

Il existe de nombreux outils dont Le « Gerontopôle Frailty Screening Tool (GFST) », outil retenu par la
HAS et proposé aux médecins généralistes.

Le patient vit seul ?                                                         OUI □ NON □ Ne sait pas □
Le patient a-t-il perdu du poids                                       OUI □ NON □ Ne sait pas □
involontairement ces derniers                                         OUI □ NON □ Ne sait pas □
mois (plus de 4.5kg) ?
Votre patient est-il fatigué ces
derniers mois ?                                                               OUI □ NON □ Ne sait pas □
Votre patient a-t-il plus de
difficulté à se déplacer ces
derniers mois ?                                                               OUI □ NON □ Ne sait pas □
Votre patient a-t-il sa vitesse de
marche ralentie (plus de 4
secondes pour faire 4 mètres) ?                                      OUI □ NON □ Ne sait pas □
Votre patient se plaint-il de
problèmes de mémoire                                                   OUI □ NON □ Ne sait pas □

Si votre patient a répondu Oui à une de ces questions :
Vous parait-il fragile ? OUI □ NON □
Si oui, votre patient accepte-t-il la proposition d’une évaluation de la fragilité en hospitalisation de
jour :
OUI                                                       NON

Dépister la fragilité est utile !
Repérer en amont permettra de corriger certains facteurs et d’éloigner le risque de dépendance.
A l’officine, on apportera
-des conseils nutritionnels (adaptation aux spécificités du sujet âgé)
-Des conseils sur l’activité physique (adapté au sujet âgé)
-Une complémentation en Leucine si besoin ( en cas de sarcopénie )

Le DPC à l’officine: où en êtes-vous?

Une obligation triennale pour tous les professionnels de santé.
Première période : 2017- 2019
Il faut donc avoir validé son DPC au plus tard fin 2019.

Qu’est ce que cela veut dire « valider son DPC » ???

Valider son DPC, c’est valider un programme de DPC. Un programme comprend deux actions de DPC
distinctes :
Une action cognitive (apport de connaissances)
Une action d’analyse des pratiques professionnelles
Une action de gestion des risques.

Qui doit valider un programme DPC ?
✓ Les pharmaciens (adjoints et titulaires)
✓ Les préparateurs en pharmacie

Comment faire ?
✓ N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations
CERCIS pharma vous propose des actions cognitives et d’analyse des pratiques
professionnelles afin de valider un programme DPC.
✓ Cliquez sur ce lien :mon DPC

 

 

AINS avec un AVK ou AOD : risqué ??

Avec l’âge, la fibrillation auriculaire et les douleurs ostéoarticulaires ont de fortes chances de coexister chez un même patient.
Alors que faire ???
Que penser de l’association AINS et Anticoagulant oral (AVK ou AOD) ?
Une étude récente a été menée à Bridgeport (USA) par l’équipe du Pr Antony KENT, à partir de la très fameuse étude RE-LY (18000 patients d’âge moyen 71 ans, suivis pendant 3 ans).

Le but était d’évaluer, chez ces 18000 patients suivis, lesquels avaient pris au moins une fois un AINS ; puis de comparer avec le groupe n’ayant pas pris d’AINS sur les 3 ans de l’étude RE-LY.

Les résultats de cette étude sont clairs :
Plus de saignements majeurs, d’AVC et d’hospitalisation chez les patients ayant pris un
AINS .

  •  40% des hémorragies ont été des hémorragies digestives.
    Le fait d’avoir associé un IPP (Inhibiteur Pompes à Protons) n’a pas diminué ce risque.
  •  La survenue d’AVC et d’embolies systémiques a été significativement plus élevé.

Également plus d’accidents thromboemboliques

  •  Ces accidents seraient liés à l’arrêt de l’anticoagulant oral lorsque survient un saignement.

 

Alors que faire lors de douleurs ostéoarticulaires

✓ Le paracétamol reste le gold standard (même s’il n’est pas anodin)
✓ Penser micronutrition (Curcuma, Chondroïtine et Glucosamine). Des études montrent leur
efficacité.
✓ Penser alimentation anti-inflammatoire (fruits/légumes, Oméga3) et microbiote au top !!
✓ Sans oublier l’exercice physique

 

Sources :
-francais.mediscape.com « AINS et anticoagulants oraux : risque accru d’hémorragies et d’accidents
thromboemboliques ». juillet 2018- Dr USDIN
-BIP Occitanie (Bulletin Information de Pharmacologie).Octobre 2018
-Anthony P Kent et coll. (Department of Internal Medicine, Bridgeport Hospital, Yale New Haven Health,
Bridgeport, Connecticut)- Analyse post hoc des événements hémorragiques et cardiovasculaires chez les
patients traités ou non par un AINS à partir de l’étude RE-LY (Randomized
Evaluation of Long Term Anticoagulant Therapy).

Action DPC: “Analyses des pratiques professionnelles”

Quelques informations pour mieux comprendre l’ action de DPC “Analyse des pratiques professionnelles”
proposée par CERCIS Pharma:

  • Cette action est indépendante de l’action cognitive suivie par le professionnel de santé.
  • Elle se déroule en non présentielle
  • Elle s’articule en trois étapes:
    • Analyse de ses pratiques professionnelles actuelles à travers différents critères qualités .
    • Choix avec l’équipe d’un critère qualité à mettre en place à l’officine. Mise ne place de ce critère.
    • Analyse de la pertinence du critère mis en place et impact à l’officine (indicateur).
  • Une partie de l’action est à réaliser en ligne (temps de connexion : au moins 1 heure)
  • Une partie de l’action est à réaliser au sein de l’officine  (environ 1 heure)

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

comprendre le DPC

Depuis le 1er janvier 2017,  “valider son DPC” cela veut dire  “valider un programme DPC”.
Dans un “programme DPC” vous devez valider deux “actions de DPC”.

Première action:
ACTION COGNITIVE (présentielle ou e-learning) avec “maintien et actualisation des connaissances et compétences”

Deuxième action ( au choix):
ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES
ou
GESTION DES RISQUES

Si vous validez seulement une action, vous n’avez pas “valider votre DPC”.

CERCIS Pharma vous propose de valider vos deux actions DPC afin de pouvoir valider un “programme DPC” et ainsi avoir “valider votre DPC”  .
Ces deux actions sont déconnectées.
Vous pouvez choisir de valider vos deux actions avec CERCIS Pharma.
Vous pouvez également choisir de valider une des deux actions:
-ACTION COGNITIVE
ou
-ACTION d’ANALYSES DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES
avec CERCIS Pharma.
Pour nous contacter:
contact@cercis-pharma.fr